Archives par mot-clé : université d’été

Université d’été Femmes et Justice transitionnelle, du 3 au 9 juillet 2016

L’Institut universitaire Varenne et l’Association Francophone de Justice Transitionnelle organisent leur troisième université d’été consacrée à la Justice transitionnelle. L’édition 2016 portera sur le thème « Femmes et Justice transitionnelle » et sera organisée en parallèle d’un festival du film documentaire intitulée « La guerre des femmes ». Elle se tiendra à Saint-Etienne-de-Baigorry (Pays basque, France) du 3 au 9 juillet 2016.

Université d’été Aix-Marseille 6 – 12 juillet 2015

À Aix-en-Provence du 6 au 12 juillet 2015 se tiendra l’Université d’été « Justice transitionnelle et mémoire » organisée par l’Association francophone de justice transitionnelle et la Faculté de droit et des sciences politiques d’Aix-Marseille. Pendant six jours, les étudiants francophones sélectionnés pourront participer à des ateliers de travail introduits par une conférence préparatoire.

Se croiseront à Aix au cours de cette semaine Xavier Philippe, professeur à Aix-Marseille, président de l’AFJT, Jean-Pierre Massias, professeur à l’Université de Pau – Pays de l’Adour et directeur de l’Institut universitaire Varenne, Pascal Plas, directeur de la Chaire d’excellence Gestion du conflit et de l’après-conflit de l’Université de Limoges, Kora Andrieu, officier des droits de l’Homme au Haut commissariat des Nations Unies (Tunisie), Anne-Marie La Rosa, enseignante à l’Université de Fribourg, conseillère juridique auprès du Comité international de la Croix rouge, Benoît Guillou, rédacteur en chef du magasine d’Amnesty international en France et Michel Terestchenko, maître de conférences à l’Université de Reims et à l’IEP d’Aix, pour présenter des thèmes aussi divers que : La vérité et la mémoire, La mémoire comme forme de réparation due aux victimes, La mémoire comme instrument de réconciliation

Films et débats rythmeront les soirées ainsi qu’une visite au Camp des Milles animée par Alain Chouraqui, directeur de recherche au CNRS.