Premières journées internationales du pôle crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre

Directrice de session :
Aurélia DEVOS, vice – procureur,
tribunal de grande instance de Paris.

Co-directeur de session :
Pascal TURLAN, Conseiller en coopération
internationale, bureau du Procureur,
Cour pénale internationale

08h30 : Accueil des participants
09h00 : Allocution d’ouverture
Nicole BELLOUBET, ministre de la justice, garde des Sceaux.
09h30 : Mots d’accueil
Catherine CHAMPRENAULT, procureure générale près la Cour d’appel de Paris.
09h45 : Mots d’ouverture
François MOLINS, procureur de la République de Paris.
10h00 : Présentation collective par les magistrats du pôle Parquet : Le pôle crimes
contre l’humanité, crimes et délits de guerre, de l’idée à la pratique
Présentation-film et interventions des magistrats du pôle et de l’OCLCHGCG
Grand témoin : Sylvie PANTZ, avocate générale près la Cour d’appel de Paris.
11h00 : Pause
11h15 : Un pôle au coeur de la justice pénale internationale : quelle place pour
la justice nationale ?
Modérateur : Bruno COTTE, président honoraire de la chambre criminelle de la Cour de cassation,
ancien président de chambre de jugement à la Cour pénale internationale.
Adama DIENG, conseiller spécial auprès du SGNU pour la prévention du génocide.
Miguel DE SERPA SOARES, secrétaire général adjoint des Nations Unies, conseiller juridique.
Fatou BENSOUDA, procureure de la Cour pénale internationale.
Serge BRAMMERTZ, procureur du MICT-TPIY et TPIR.
13h00 : Pause – déjeuner
Co-directeur de session :
Pascal TURLAN, Conseiller en coopération
internationale, bureau du Procureur,
Cour pénale internationale
Directrice de session :
Aurélia DEVOS, vice – procureur,
tribunal de grande instance de Paris.
14h30 : Un pôle au coeur de ses pairs et de ses partenaires : quelle coopération
internationale ?
Modérateur : François MOLINS, procureur de la République de Paris.
Jasper KLINGE, , procureur au parquet fédéral Allemand.
Matevz PERZDIC, secrétaire du réseau européen génocide, crimes contre l’humanité.
Catherine MARCHI-UHEL, chef du mécanisme Syrie.
Richard DICKER, directeur de la Justice internationale de Human Rights Watch
16h00 : Pause – café
16h15 : Un pôle au confluent des acteurs nationaux : l’action publique au
coeur des enjeux
Modérateur et premier intervenant : Aurélia DEVOS, vice – procureur, tribunal de grande instance
de Paris.
Les relations académiques (les relations du droit et de la pratique)
Marina EUDES, maitre de conférences HDR à l’université Paris Nanterre, directrice du diplôme
universitaire organisations et juridictions pénales internationales.
Le regard du sociologue
Elisabeth CLAVERIE, directrice générale déléguée à la recherche et à la stratégie du CIRAD.
Les enjeux migratoires
Jamil ADDOU, chef d’unité à l’EASO.
La présentation du programme canadien crimes de guerre
Terry BEITNER, directeur de la section canadienne sur les crimes contre l’humanité et les crimes
de guerre.
18h00 : Fin des travaux de la journée publique
Quel avenir pour la justice pénale internationale appliquée par la justice nationale ?
Et demain ?