Web-observatoire JPIT, n° 6, Décembre 2016

Ouvrages

Mots clés : Réparation, Enfants, Conflits armés

CAPONE Francesca, Reparations for Child Victims of Armed Conflict : State of the Field and Current Challenges, Intersentia, Cambridge, 23 décembre 2016, 230 p.

Lien : http://intersentia.com/en/shop/academisch/reparations-for-child-victims-of-armed-conflict.html

Mot clé : Cour africaine

WERLE Gerhard (dir.), The African Criminal Court : A Commentary on the Malabo Protocol, T.M.C. Asser Press, La Haye, 29 décembre 2016, 347 p.

Lien : http://www.springer.com/la/book/9789462651494

Mots clés : Justice transitionnelle, Cambodge

WHITE Cheryl, Bridging Divides in Transitional Justice : The Extraordinary Chambers in the Courts of Cambodia, Intersentia, Cambridge, 23 décembre 2016, 250 p.

Lien : http://intersentia.be/nl/bridging-divides-in-transitional-justice.html

Mots clés : Justice pénale internationale, procès équitable, égalité des armes

 NICOLAS-GRÉCIANO Marie, L’égalité des armes devant les juridictions pénales internationales, Institut Universitaire Varenne, décembre 2016, 624 p.

Lien : http://www.lgdj.fr/l-egalite-des-armes-devant-lesjuridictions-penales-internationales-9782370321015.html

Mots clés : Peine, Justice pénale internationale

HENHAM Ralph, Punishment and Process in International Criminal Trials, Routledge, Oxford, 13 décembre 2016, 264 p.

Lien : http://library.lincoln.ac.uk/items/94149?query=Trials%2C&resultsUri=items%3Fquery%3DTrials%252C%26facet%255B0%255D%3Dformat%253A%2522book%2522&facet%5B0%5D=format%3A%22book%22

Articles

Mots clés : Cour pénale internationale, Statut de Rome, retrait des États

Marie-Clotilde Runavot, « Le retrait de la Fédération de Russie de sa signature du traité de Rome ou l’art de pervertir le droit des traités », La Revue des droits de l’homme[En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 08 décembre 2016.

Lien : http://revdh.revues.org/2740

Mots clés : Crimes internationaux, Ecocide

Sandrine Maljean-Dubois, « L’écocide et le droit international, de la guerre du Vietnam à la mise en péril des frontières planétaires. Réflexions à partir de la contribution de Richard Falk : ‘Environmental Warfare and Ecocide. Facts, Appraisal and Proposals’ (RBDI, 1973-1) », HAL, 2 décembre 2016, 7 p.

Lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-01407456/document

 Mots clés : Assemblée des États Parties, Lutte contre l’impunité, droits des accusés

 Justine Levasseur, « Quelle place est octroyée à la protection des droits des accusés durant la 15e Assemblée des États Parties à la Cour pénale internationale ? », Clinique de droit international pénal et humanitaire, Blogue de l’Université de Laval, [En ligne], 12 décembre 2016.

Lien : https://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/quelle-place-est-octroyee-la-protection-des-droits-des-accuses-durant-la-15e-assemblee-des

Mots clés : Justice pénale internationale, Victimes

 Rouguiatou Baldé, « Justice pour les victimes de crimes internationaux : difficile d’identifier les victimes ? », Clinique de droit international pénal et humanitaire, Blogue de l’Université de Laval, [En ligne], 7 décembre 2016.

Lien : https://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/justice-pour-les-victimes-de-crimes-internationaux-difficile-didentifier-les-victimes

Mots clés : Crimes sexuels, Soudan du Sud

Blog Droit International, « L’ONU dénonce les crimes au Soudan du Sud », Droit international. Le Blog d’information sur le droit international, [En ligne], 14 décembre 2016.

Lien : http://droitinternational.ek.la/

Mots clés : Justice transitionnelle, Cour pénale internationale

Payam Akhavan, « Complementarity Conundrums: The ICC Clock in Transitional Times », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1043-1059.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1043.full.pdf+html

Oliver Diggelmann, « International Criminal Tribunals and Reconciliation: Reflections on the Role of Remorse and Apology », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1073-1097.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1073.full.pdf+html

Mots clés : Principe de complémentarité, Cour pénale internationale

Miles Jackson, « Regional Complementarity: The Rome Statute and Public International Law », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1061-1072

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1061.full.pdf+html

Mots clés : Tribunaux ad hoc, Plaidoyer de culpabilité

Kyle McCleery, « Guilty Pleas and Plea Bargaining at the Ad Hoc Tribunals: Lessons from Civil Law Systems », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1099-1120.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1099.full.pdf+html

Mots clés : Tribunaux pénaux internationaux, motion ‘no case to answer’

 Ady Niv, « The Schizophrenia of the ‘No Case to Answer’ Test in International Criminal Tribunals », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1121-1138.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1121.full.pdf+html

Mots clés : Crimes de guerre, attaques contre le patrimoine culturel

Serge Brammertz, Kevin C. Hughes, Alison Kipp,  William B. Tomljanovich « Attacks against Cultural Heritage as a Weapon of War: Prosecutions at the ICTY », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1143-1174.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1143.full.pdf+html

Paige Casaly, « Al Mahdi before the ICC: Cultural Property and World Heritage in International Criminal Law », JICJ, Vol. 14, n° 5,14 décembre 2016, pp. 1199-1220.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1199.full.pdf+html

Mark V. Vlasic, Helga Turku, « ‘Blood Antiquities’: Protecting Cultural Heritage beyond Criminalization », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1175-1197.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1175.full.pdf+html

Philippa Webb « Foreword », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1139-1141.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1139.full.pdf+html

Mots clés : Poursuites nationales de crimes internationaux

 Kai Ambos, « The German RwabukombeCase: The Federal Court’s Interpretation of Co-perpetration and the Genocidal Intent to Destroy », JICJ, Vol. 14, n° 5,14 décembre 2016, pp. 1221-1234.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1221.full.pdf+html

Matthias Vanhullebusch, Nadarajah Pushparaja, « The Politics of Prosecution of International Crimes in Sri Lanka », JICJ, Vol. 14, n° 5, 14 décembre 2016, pp. 1235-1260.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1235.full.pdf+html

Mots clés : Tribunaux pénaux internationaux, définition du crime de génocide

Katerina I. Kappos, Patrick W. Hayden, « Current Developments at the Ad Hoc International Criminal Tribunals », JICJ, Vol. 14, n° 5,14 décembre 2016, pp. 1261-1295.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/5/1261.full.pdf+html

Mots clés : Droit international, Amicus curiae

 Avidan Kent, Jamie Trinidad, « International Law Scholars as Amici Curiae : An Emerging Dialogue (of the Deaf) ? », Leiden JIL, Vol. 29, n° 4, décembre 2016, pp. 1081-1101.

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/leiden-journal-of-international-law/issue/9E1F35CAD587C8C8AF4F99BF571CC8E1

Mot clé : Image de la Cour pénale internationale

Wouter G. Werner, « Justice on Screen – A Study of Four Documentary Films on the International Criminal Court », Leiden JIL, Vol. 29, n° 4, décembre 2016, pp. 1043-1060

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/leiden-journal-of-international-law/issue/9E1F35CAD587C8C8AF4F99BF571CC8E1

  • Thèse/mémoire
Mot clé : Responsabilité internationale des États

Thierno Abdoulaye Diallo, Regard sur l’Etat justiciable en droit international, Thèse en Droit, Université de Limoges, 16 décembre 2016, 666 p.

Lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01417856

 Mots clés : Cour pénale internationale, Conflits armés

Julia Reilly, Can International Criminal Law Dter Rebel Groups ? : The Case of Uganda, the Lord’s Resistance Army and the International Criminal Court, décembre 2016, Thèse, Université du Nebraska, 54 p.

Lien : http://digitalcommons.unl.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1040&context=poliscitheses

Web-observatoire JPIT, n° 5, novembre 2016

Ouvrages

Mots clés : Cour pénale internationale, Justice pénale internationale

BELLILLI Roberto, International Criminal Justice : Law and Practice from the Rome Statute to its Review, Routledge, Oxford, 16 novembre 2016.

Lien : https://www.amazon.fr/International-Criminal-Justice-Practice-Statute/dp/1138277053

CARTER Linda, ELLIS Mark, JALLOH Charles, The International Criminal Court in an Effective Global Justice System, Edward Elgar Publishing, Cheltenham 30 novembre 2016, 384 p.

Lien : http://www.e-elgar.com/shop/the-international-criminal-court-in-an-effective-global-justice-system

FERNANDEZ Julian (dir.), Justice pénale internationale, Biblis – CNRS Editions, Paris, 10 novembre 2016, 432 p.

Lien : http://www.lgdj.fr/justice-penale-internationale-9782271093493.html

Mot clé : Génocide

BEHRENS Paul, HENHAM Ralph, The Criminal Law of Genocide : International, Comparative and Contextual Aspects, Routledge, Oxford, 12 novembre 2016, 300 p.

Lien : https://www.amazon.com/Criminal-Law-Genocide-International-Comparative/dp/1138257230

Mots clés : Justice transitionnelle, Rwanda, Gacaca
  • INGELAERE Bert, Inside Rwanda’s Gacaca Courts : Seeking Justice After Genocide, University of Winsconsin Press, Madison, 30 novembre 2016, 272 p.

Lien : https://uwpress.wisc.edu/books/5498.htm

SIMIC Olivera, An Introduction to Transitional Justice, Routledge, Oxford, 23 novembre 2016, 18 p.

Lien : https://www.amazon.co.uk/Introduction-Transitional-Justice-Olivera-Simic/dp/1138943223

 Articles

Mots clés : Justice transitionnelle, Post-conflits

Cosima Flateau (dir.), Les sorties de guerre. Reconstructions nationales et recompositions territoriales, Cahiers Sirice, n°17, novembre 2016, 82 p.

Lien : https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-3.htm

Dany Rondeau, « Justice centrée sur la faute ou justice centrée sur les victimes ? Le dilemme des commissions de vérité et de réconciliation », Éthique publique[En ligne], vol. 18, n° 1 | 2016, mis en ligne le 07 novembre 2016.

Lien : https://ethiquepublique.revues.org/2572

Mot clé : Cour pénale internationale

Marie Nicolas, « Le verdict de Tombouctou : Le prix des remords », La Revue des droits de l’homme[En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 21 novembre 2016.

Lien : http://revdh.revues.org/2661

Raphaëlle Nollez-Goldbach, « Ouverture d’une enquête à l’initiative du Procureur sur la situation en Géorgie », La Revue des droits de l’homme[En línea], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 17 novembre 2016.

Lien : https://revdh.revues.org/2551

Mots clés : Statut de Rome, retrait des États

Pamela Capizzi, « Le retrait du Burundi du Statut de la Cour pénale internationale : quelles conséquences ? », La Revue des droits de l’homme[En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 27 novembre 2016.

Lien : http://revdh.revues.org/2738

Philippe Weckel, « Retrait russe de la signature du Traité de Rome ou l’organisation de l’impunité », Sentinelle droit international [En ligne], 19 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/retrait-russe-de-la-signature-du-trait%C3%A9-de-rome-ou-lorganisation-de-limpunit%C3%A9

Philippe Weckel, « Réunion des États parties : l’Afrique contre la CPI, vraiment ? », Sentinelle droit international [En ligne], 19 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/r%C3%A9union-des-etats-parties-lafrique-contre-la-cpi-vraiment

Mots clés : Crimes de guerre, Ouganda

Anna Macdonald, Holly Porter, « The trial of Thomas Kwoyelo: opportunity or spectre? », Africa : The Journal of the International African Institute, Vol. 86, n° 4, novembre 2016, pp. 698-722.

Lien : https://muse.jhu.edu/article/635229/summary

Mots clés : Crimes de guerre, Soudan du Sud

 Yann Marius Soma, « Soudan du Sud : un rapport d’enquête met en cause l’efficacité de la MINUSS lors des violences des 8-11 juillet », Sentinelle droit international [En ligne], 5 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/soudan-du-sud-un-rapport-d%E2%80%99enqu%C3%AAte-met-en-cause-l%E2%80%99efficacit%C3%A9-de-la-minuss-lors-des-violences

 Mots clés : Conflits armés, eau

 Brusil Metou, « Le conseil de sécurité se saisit de la problématique de l’eau. Réflexion du conseil de sécurité sur les moyens de faire de l’eau un domaine de coopération internationale plutôt qu’un ‘vecteur de conflits’ », Sentinelle droit international [En ligne], 27 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/le-conseil-de-s%C3%A9curit%C3%A9-se-saisit-de-la-probl%C3%A9matique-de-l%E2%80%99eau

 Mots clés : Crimes de guerre, destruction du patrimoine culturel

 J. Sardachti, « Présentation à l’Assemblée Générale des Nations Unies d’un rapport sur la destruction intentionnelle du patrimoine culturel », Sentinelle droit international [En ligne], 18 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/pr%C3%A9sentation-%C3%A0-lassembl%C3%A9e-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-nations-unies-dun-rapport-sur-la-destruction

Mots clés : Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux, Immunité des juges

Philippe Weckel, « Affaire Aydin Sefa Akay : La détention d’un juge international et la question de l’immunité », Sentinelle droit international [En ligne], 13 novembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/affaire-aydin-sefa-akay-la-d%C3%A9tention-dun-juge-international-et-la-question-de-limmunit%C3%A9

 

Web-observatoire JPIT, n° 4, octobre 2016

  • Notes de cours et syllabus

    Mot clé : Justice pénale internationale

Christophe Deprez, Droit international pénal approfondi, Université de Lille 2, octobre 2016, 237 p.

Lien : http://fr.bruylant.larciergroup.com/titres/134487/l-applicabilite-des-droits-humains-a-l-action-de-la-cour-penale-internationale.html

 Ouvrages

Mots clés : Victimes, Justice pénale internationale

CRAWFORD Adam, GOODEY Jo, Integrating a Victim Perspective within Criminal Justice : International Debates, Routledge, Oxford, 31 octobre 2016, 335 p.

Lien : https://www.amazon.fr/Integrating-Victim-Perspective-Criminal-Justice/dp/1138273147

 Articles

Mots clés : Justice pénale internationale, Afrique

Anne-Charlotte Martineau, « La justice pénale internationale, l’Afrique et le refoulé colonial », Champ pénal/Penal field[En ligne], Vol. XIII | 2016, mis en ligne le 18 octobre 2016.

Lien : https://champpenal.revues.org/9300?lang=fr

Mots clés : Génocide, Allemagne

Natascha Kersting, « La poursuite pénale du génocide rwandais devant les juridictions allemandes : L’intention de détruire dans l’affaire ‘Onesphore Rwabukombe’ », Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 11 octobre 2016.

Lien : https://revdh.revues.org/2539

Mots clés : Crimes de guerre, violences sexuelles, tribunaux ad hoc

 Laureen Bokanda-Masson, « La profonde modification du paysage des poursuites des violences sexuelles en période de conflit armé par le travail des tribunaux ad hoc », Chroniques internationales collaboratives, 25 octobre 2016.

Lien : https://chroniquesinternationalescolla.wordpress.com/2016/10/25/la-profonde-modification-du-paysage-des-poursuites-des-violences-sexuelles-en-periode-de-conflit-arme-par-le-travail-des-tribunaux-ad-hoc/

Mots clés : Cour pénale internationale, Statut de Rome, Retrait

Gabin Eyenga, « CPI : le retrait de la République du Burundi du Statut de Rome », Sentinelle droit international [En ligne], 21 octobre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/cpi-le-retrait-de-la-r%C3%A9publique-du-burundi-du-statut-de-rome

Mots clés : Nuremberg, crime contre l’humanité

 J. Sardachti, « Commémoration des 70 ans du Tribunal de Nuremberg », Sentinelle droit international [En ligne], 21 octobre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/comm%C3%A9moration-des-70-ans-du-tribunal-de-nuremberg

Mots clés : Cour pénale international, Jugement Bemba, Viol (crime international)

Vivien Vianney Tsogli, « Le procès Bemba devant la CPI : des avancées aux défis », Clinique de droit international pénal et humanitaire, Blogue de l’Université de Laval, [En ligne], 31 octobre 2016.

Lien : https://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/le-proces-bemba-devant-la-cpi-des-avancees-aux-defis

Mots clés : Tribunal spécial pour le Liban, Décès d’un accusé

 Pascale Langlais, « L’accusé est mort, vive l’accusé : perspective juridique sur la mort de l’accusé le plus célèbre du Tribunal spécial pour le Liban », Blogue de l’Université de Laval, [En ligne], 20 octobre 2016.

Lien : https://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/laccuse-est-mort-vive-laccuse-perspective-juridique-sur-la-mort-de-laccuse-le-plus-celebre-du

Web-observatoire JPIT, n° 3, septembre 2016

  • Ouvrages

Mot clé : Cour pénale internationale

SHALLUF Hadi, L’internationalisation de la répression pénale internationale entre perspectives et critiques, Editions du Panthéon, Paris, 2 septembre 2016, 240 p.

Lien : http://www.editions-pantheon.fr/catalogue/linternationalisation-de-la-repression-penale-internationale-entre-perspectives-et-critiques/

Mots clés : Procès équitable, droits de la défense

NCHE Bongam, International Criminal Pre-Trial Justice : The Challenges to Fair Trial : Assessing the Guarantees Provided by the Right to Fair Trial in PreTrial Proceedings at the International Criminal Court, LAP Publishing, Sarrebruck, 23 septembre 2016, 160 p.

Lien : https://www.lap-publishing.com/catalog/details//store/gb/book/978-3-659-94368-3/international-criminal-pre-trial-justice:the-challenges-to-fair-trial

ROUX François, Justice internationale, la parole est à la défense, Indigène Editions, Montpellier, 15 septembre 2016, 144 p.

Lien : http://www.lgdj.fr/justice-internationale-9791090354845.html

 Mots clés : Histoire, Justice pénale internationale

 LEWIS Mark, The Birth of the New Justice : The Internationalization of Crime and Punishment 1919-1950, Oxford University Press, Oxford, septembre 2016, 360 p.

Lien : http://www.oupcanada.com/catalog/9780198783251.html

Mots clés : Justice transitionnelle, justice restaurative

 FOLEY Tony, Developing Restorative Justice Jurisprudence : Rethinking Responses to Criminal Wrongdoing, Routledge, Oxford, 9 septembre 2016, 262 p.

Lien : https://www.routledge.com/Developing-Restorative-Justice-Jurisprudence-Rethinking-Responses-to-Criminal/Foley/p/book/9781409465331

ROBIN-AZEVEDO Valérie, Restoring the dignity of the war’s disappeared? Exhumations of mass graves, restorative justice and compassion policies in Peru, Human Remains and Violence : An Interdisciplinary Journal, Vol. 2, n°2, 1er septembre 2016, pp. 39-55.

Lien : http://www.ingentaconnect.com/contentone/manup/hrv/2016/00000002/00000002/art00004

Mots clés : Justice transitionnelle, TPIY

ZARKOV Dubravka (dir.), Narratives of Justice In and Out of the Courtroom : Former Yugoslavia and Beyond, Springer, Berlin, 3 septembre 2016, 205 p.

Lien : http://www.springer.com/la/book/9783319040561

 

  • Articles

Mot clé : Justice transitionnelle

Anne Bazin, « Les acteurs publics de la réconciliation en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale », Les Cahiers Sirice, 1/2016 (N° 15), pp. 41-51.

Lien : http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-1-page-41.html

Corine Defrance, « La ‘réconciliation’ après les conflits : un  » savoir-faire  » européen ? Éléments d’introduction », Les Cahiers Sirice, 1/2016 (N° 15), pp. 5-14.

Lien : http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-1-page-5.html

Isabelle Delpla, « Pythie ou témoin ? Arendt, une vision datée de la justice internationale », in Hannah Arendt Politique, Cités n° 67, PUF, Paris, 12 septembre 2016, pp. 105-116.

Lien : http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CITE_067_0105#page_header

Elise Féron, « L’horizon fuyant de la réconciliation. L’Irlande du Nord entre rapprochement et cristallisation des oppositions », Les Cahiers Sirice, 1/2016 (N° 15), pp. 67-82.

Lien : http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-1-page-67.htm

Guillaume Lasconjarias, « Colombie : la longue marche vers la paix ? », Politique étrangère, 2016/3 (autonome), pp. 37-48.

Lien : http://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2016-3-page-37.html

Nicolas Moll, «  » La réconciliation ne peut pas être imposée de l’extérieur « . La difficile interaction entre l’international et le local dans le champ de la réconciliation en ex-Yougoslavie », Les Cahiers Sirice, 1/2016 (N° 15), pp. 83-98.

Lien : http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-1-page-83.html

Emmanuel Okamba, « Couverture du risque pays par l’aide publique au développement dans les pays francophone d’Afrique », HAL, 22 septembre 2016, 15 p.

Lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01272819/document

Pascal Texier, « Entre oubli et mémoire : le silence de négociation », HAL, 16 septembre 2016, 20 p.

Lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01367621/document

Mots clés : Nuremberg, Justice pénale internationale

Guillaume Mouralis, « Le procès de Nuremberg : retour sur soixante-dix ans de recherche », Critique internationale, 4/2016 (N° 73), pp. 159-175.

Lien : http://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2016-4-page-159.htm

 Mots clés : Cour pénale internationale, Lubanga, Processus juridictionnel

 Fabien Tarissan, Raphaëlle Nollez-Goldbach, « Analysing the first case of the International Criminal Court from a network-science perspective », Journal of Complex Networks, Oxford, 16 septembre 2016, 18 p.

Lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01367185v2/document

Mots clés : Cour pénale internationale, hiérarchisation des poursuites

 Yda Alexis Nagalo, « CPI : Les priorités du Procureur et les préoccupations environnementales », Sentinelle droit international [En ligne], 24 septembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/cpi-les-priorit%C3%A9s-du-procureur-et-les-pr%C3%A9occupations-environnementales

Mots clés : Rapport d’enquête, Burundi, crimes contre l’humanité

 E. Moubitang, « Burundi : Le Rapport accablant de la Mission d’Enquête Indépendante des Nations Unies », Sentinelle droit international [En ligne], 23 septembre 2016.

Lien : http://www.sentinelle-droit-international.fr/?q=content/burundi-le-rapport-accablant-de-la-mission-d%E2%80%99enqu%C3%AAte-ind%C3%A9pendante-des-nations-unies

Mots clés : Cour pénale internationale, Al Mahdi, Occupation

 Julia Grignon, « Un effet secondaire de la décision Al-Mahdi de la Cour pénale internationale : une mauvaise utilisation de la notion d’occupation en droit international humanitaire », Clinique de droit international pénal et humanitaire, Blogue de l’Université de Laval, [En ligne], 29 septembre 2016.

Lien : https://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/un-effet-secondaire-de-la-decision-al-mahdi-de-la-cour-penale-internationale-une-mauvaise

Mots clés : Tribunaux pénaux internationaux, notion « d’aide et d’encouragement par omission »

 Andrea Carcano, « Of Fragmentation and Precedents in International Criminal Law: Possible Lessons from Recent Jurisprudence on Aiding and Abetting Liability », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 771-792.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/771.full.pdf+html

Jessie Ingle, « Aiding and Abetting by Omission before the International Criminal Tribunals », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 747-769.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/747.full.pdf+html

Mots clés : Moyens de défense (abolition du discernement), Statut de Rome

 Isabelle Xavier, « The Incongruity of the Rome Statute Insanity Defence and International Crime », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 793-814.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/793.full.pdf+html

Mot clé : Génocide de Srebrenica

 Michelle Jarvis, Alan Tieger, « Applying the Genocide Convention at the ICTY: The Influence of Paradigms Past », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 857-877.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/857.full.pdf+html

Maria Irene Papa, « The Mothers of SrebrenicaCase before the European Court of Human Rights: United Nations Immunity versus Right of Access to a Court », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 893-907.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/893.full.pdf+html

Valentina Spiga, « The Response to Srebrenica from States Not Directly Involved in the Atrocities », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 845-855.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/845.full.pdf+html

Otto Spijkers, « Questions of Legal Responsibility for Srebrenica before the Dutch Courts », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 819-843.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/819.full.pdf+html

Luisa Vierucci, « Foreword », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 815-817.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/815.full.pdf+html

Luisa Vierucci, Micaela Frulli, « Antonio Cassese and Srebrenica », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 909-913.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/909.full.pdf+html

Mots clés : Cour pénale internationale, critère de gravité, Affaire du Mavi Marmara

Marco Longobardo, « Everything Is Relative, Even Gravity: Remarks on the Assessment of Gravity in ICC Preliminary Examinations, and the Mavi MarmaraAffair », JICJ, Vol. 14, n° 4, septembre 2016, pp. 1011- 1030.

Lien : http://jicj.oxfordjournals.org/content/14/4/1011.full.pdf+html

Mots clés : Responsabilité pénale internationale, Modes d’imputation des crimes

 Miles Jackson, « The Attribution of Responsability and Modes of Liability in International Criminal Law », Leiden JIL, Vol. 29, n°3, septembre 2016, pp. 879-895.

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/leiden-journal-of-international-law/issue/B05FECEFD46241255B9114A109DA60D3

Marjolein Cupido, « Common Purpose Liability Versus Joint Perpretration : A Pratical View on the ICC’S Hierarchy of Liability Theories », Leiden JIL, Vol. 29, n°3, septembre 2016, pp. 897-915.

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/leiden-journal-of-international-law/issue/B05FECEFD46241255B9114A109DA60D3

Mots clés : Crimes internationaux, Déportation

 Vincent Chetail, « Is There any Blood on my Hands ? Deportation as a Crime of International Law », Leiden JIL, Vol. 29, n°3, septembre 2016, pp. 917-943.

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/leiden-journal-of-international-law/issue/B05FECEFD46241255B9114A109DA60D3

Traces de l’internement – L’internement des nomades à Montreuil-Bellay (nov. 40-janv. 46)

camp-montreuil-bellayPrésentée au centre régional Résistance et Liberté de Thouars, du 9 janvier au 11 juin 2017, l’exposition Traces de l’internement- l’internement des nomades à Montreuil-Bellay (nov.1940-janv.1946) s’accompagne de rencontres, de visites guidées et d’un cycle cinéma, offrant des regards croisés et complémentaires sur cette histoire longtemps oubliée.

Pour plus d’info

Un ancien gardien du camp d’Auschwitz condamné en Allemagne pour complicité de crimes contre l’humanité, commentaire sur le jugement du Tribunal de Detmold du 17 juin 2016

Daniel Kuri, Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles,
OMIJ, EA 3177, Université de Limoges

Nous avons abordé récemment, dans ces colonnes, la question de l’Allemagne face au nazisme[1].
À cette occasion,  nous avions évoqué le cas de Reinhold Hanning, ancien officier SS et gardien du camp d’Auschwitz, poursuivi par le parquet de Dortmund pour « complicité » dans l’extermination d’au moins 170.000 personnes entre janvier 1943 et juin 1944[2]. Son « travail », rappelons-le,  consistait à surveiller l’arrivée des convois et la sélection des déportés « aptes au travail » Comme le soulignait C. Lanzmann dans Shoah, cela signifiait que les déportés qui n’étaient pas « aptes au travail » étaient immédiatement gazés[3].

Le parquet, comme dans les affaires Demjanjuk[4] et Gröning[5], ne reprochait à Reinhold Hanning aucun geste criminel précis mais l’accusait d’avoir été un des « rouages » de l’extermination. Mais, à la différence de ces précédents procès, l’accusation ne se limitait pas aux meurtres dans les chambres à gaz mais englobait les exécutions sommaires et « l’extermination par les conditions de vie »[6].

Reinhold Hanning, âgé de 94 ans, a été condamné par le Tribunal de Detmold,  le 17 juin 2016, à cinq ans de prison pour complicité dans l’assassinat d’au moins 170.000 personnes[7]. Ce dernier a, en effet, été reconnu coupable d’avoir facilité les massacres commis dans le plus grand camp d’extermination du Troisième Reich[8].

Ainsi, le Tribunal confirme les solutions déjà dégagées par les juges dans les affaires Demjanjuk[9] et Gröning[10].

Cette évolution récente de la jurisprudence allemande, concernant les  personnes ayant travaillé dans les camps d’extermination, admettant qu’il ne soit plus nécessaire de prouver une  participation active aux  faits reprochés, permet bien évidemment une répression accrue de tous ceux qui ont eu des fonctions dans les camps de la mort[11].

Reinhold Hanning  – qui s’est peu exprimé pendant le procès  – n’a pris la parole qu’à la fin du mois d’avril, pour demander pardon aux victimes. Il a alors  dit qu’il regrettait d’avoir fait partie d’une « organisation criminelle » qui avait tué tant de personnes et causé tant de souffrances[12].

Outre la condamnation de  Reinhold Hanning, on peut également ajouter que, depuis notre article, un autre ancien gardien d’Auschwitz, âgé de 93 ans, vient de mourir avant son procès qui devait commencer le 13 avril 2016 devant le Tribunal d’Hanau[13] (Hesse). Ernst Tremmel, qui avait 19 ans à l’époque des faits qui lui sont reprochés, devait être jugé par un  tribunal des mineurs[14] pour avoir, entre le 1er novembre 1942 et le 25 juin 1943, pris part, en tant que membre de l’unité SS « Totenkopf » (Tête de mort), à la surveillance de trois transports de déportés en provenance de Berlin, de Drancy et de Westerbork (Pays-Bas).

Enfin, on rappellera que plusieurs procès concernant des personnes soupçonnées d’avoir participé aux crimes du Troisième Reich ont été programmés en 2016.

Ainsi, Hubert Zafke, ancien infirmier du camp d’Auschwitz, âgé de 95 ans, a été considéré par la justice allemande, le 1er décembre 2015, comme capable de comparaître devant un tribunal, bien que ces facultés physiques et cognitives soient très amoindries[15]. Le procès de ce dernier devait se tenir à partir du 29 février 2016, devant le Tribunal de Neubrandebourg (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale), mais il est pour le moment reporté en raison de l’état de santé de l’accusé[16]. Hubert Zafke, en poste lorsqu’est arrivé le convoi d’Anne Frank, devra répondre de « complicité » dans l’extermination d’au moins 3.681 hommes, femmes et enfants juifs gazés dès leur arrivée à Auschwitz entre le 15 août et le 14 septembre 1944[17].

Enfin, le 21 septembre 2015, une ancienne télégraphiste du même camp d’Auschwitz, âgée de  91 ans, vient d’être renvoyée par l’Office central  allemand chargé d’enquêter sur les crimes nazis devant la justice des mineurs[18] allemande pour « complicité » dans l’extermination d’au moins 260.000 juifs en 1944[19].

Nous reviendrons, le moment venu, sur chacune de ces affaires.

On observera, pour conclure, que toutes les affaires que nous avons évoquées concernent ce camp emblématique du génocide  des juifs d’Europe[20] qu’est Auschwitz. À ce sujet, on peut rappeler que sur les 6500 SS de ce  camp qui ont survécu à la guerre, moins de 50 ont été condamnés[21]. Comme pouvait le déclarer Chistoph Heubner – vice-président  du Comité International Auschwitz – lors du procès de  Reinhold Hanning, avec ces ultimes procès, il s’agit de rattraper « les manquements de la justice allemande »[22].

La justice allemande a donc le double défi de rattraper ses fautes  mais également d’apprécier la responsabilité de personnes très jeunes au moment des faits qui leur sont reprochés et très âgées aujourd’hui, à l’heure de leur jugement.

De ce point de vue, il est regrettable – comme on l’a souvent souligné – que ces procès n’aient pas eu lieu plus tôt. Cependant, il faut également reconnaitre que ces procès marquent de façon presque symbolique, la dernière possibilité pour la justice humaine de juger des personnes suspectées d’avoir participé à la destruction des juifs d’Europe. La justice allemande a donc la lourde responsabilité de  juger les personnes soupçonnées  d’avoir commis ou d’avoir été complices  des crimes les plus graves avant que les faits, dans leur brutalité, n’appartiennent définitivement à l’Histoire.

Est-ce encore possible ? N’est-ce pas trop tard ?

En tout cas, le travail des juges, en la matière, sera un art délicat.

[1] D. Kuri, « L’Allemagne finit de juger  le nazisme », site http://fondation.unilim.fr/chaire-gcac/

[2] Dépêche AFP, 11 février 2016. Une quarantaine de parties civiles sont présentes au procès, venues de Hongrie des Etats-Unis, du Canada, de Grande-Bretagne ou d’Allemagne.

[3] C. Lanzmann ajoutait que ces déportés gazés « […] n’avaient jamais connu Auschwitz ».

[4] Dans l’affaire Demjanjuk, le parquet avait soutenu l’analyse selon laquelle ceux qui surveillaient les camps d’extermination sont coupables au même titre que ceux qui faisaient fonctionner les chambres à gaz. Confirmant cette thèse,  le Tribunal de Munich (Bavière), le 12 mai 2011, avait condamné John Demjanjuk, ancien gardien du camp de Sobibor (Pologne), à 5 ans de prison pour participation au meurtre de 27.900 juifs. Ce jugement est considéré  comme  la décision marquant l’évolution sensible de la jurisprudence allemande vers une plus grande sévérité à l’égard des criminels par abstention.

[5] Dans l’affaire Gröning, le parquet avait une position identique à celle du parquet de Munich dans l’affaire Demjanjuk.  À l’instar du Tribunal de Munich le 12 mai 2011 – s’agissant de John  Demjanjuk – le Tribunal de Lünebourg (Basse-Saxe), confirmant l’analyse du parquet, avait condamné, le 15 juillet 2015, Oskar Gröning, surnommé « le comptable d’Auschwitz », à 4 ans de prison  pour avoir,  de 1942 à 1944, participé aux massacres de 300.000 juifs à Auschwitz (Pologne), en travaillant sur « la rampe de sélection ». Ainsi, à l’occasion de cette affaire, un tribunal allemand avait  une nouvelle fois approuvé  la thèse répressive du parquet.

[6] Dépêche AFP, 11 février 2016.

[7] Ce procès, commencé le 11 février 2016, a duré quatre mois parce que les audiences étaient limitées à deux heures par jour, en raison de l’âge de l’accusé.

[8] Site http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/17/un-ancien-garde-du-camp-d-auschwitz-condamne-a-5-ans-de-prison_4952858_3210.html, Le Monde, 19-20 juin 2016, p. 4.

[9] Tribunal de Munich (Bavière), le 12 mai 2011, cf. supra, note n° 4.

[10] Tribunal de Lünebourg (Basse-Saxe), le 15 juillet 2015, cf. supra, note n° 5.

[11] On se souvient, en effet, que lors du procès de Francfort, connu aussi sous le nom de second procès d’Auschwitz, constitué d’une série de jugements rendus par la justice ouest-allemande entre le 20 décembre 1963 et le 19 août 1965, Willi Schatz, dentiste à Auschwitz, avait été acquitté et relaxé. Dans ce procès,  furent jugés des personnes impliquées dans le fonctionnement du camp de concentration d’Auschwitz (les principaux responsables de ce camp avaient été condamnés lors du premier  procès d’Auschwitz en 1947).

Cette évolution jurisprudentielle spécifique, concernant les  personnes ayant travaillé dans les camps d’extermination, ne doit cependant pas faire oublier que le droit allemand est singulièrement exigeant en matière probatoire puisque la Cour constitutionnelle de Karlsruhe exige, en principe, « une preuve quasi absolue » pour établir la culpabilité d’une personne. On regardera également dans le même sens, au stade de l’instruction, le Tribunal régional de Cologne, le 9 décembre 2014, dans l’affaire de l’ancien mitrailleur d’Oradour-sur-Glane, qui a refusé, au bénéfice du doute en faveur du mis en examen, d’ouvrir un procès contre l’ancien SS, voir notre article, « L’Allemagne finit de juger  le nazisme », III, site http://fondation.unilim.fr/chaire-gcac/

[12] On peut à cet égard rappeler  que, lors de son procès, Oskar Gröning avait reconnu,  une « faute morale » et avait présenté à plusieurs reprises ses excuses aux familles des victimes, Le Monde, 17 juillet 2015, p. 5.

[13] Dépêche AFP, 8 avril 2016.

[14] Ce renvoi  devant la justice des mineurs s’explique par le fait que la minorité allait jusqu’à 23 ans en droit allemand au moment de la commission des faits. En l’espèce la personne suspectée avait 19 ans en 1942.

[15] La décision a été prise, « en appel », par une juridiction équivalente à une chambre de l’instruction, dépêche AFP, 2 décembre 2015.

[16] Dépêche AFP, 14 mars 2016. Le procès avait été ajourné une première fois le 29 février, en raison de l’état de santé d’Hubert Zafke. Il est reporté une deuxième fois le 14 mars 2016. Un médecin a examiné l’accusé peu avant l’audience et l’a de nouveau déclaré incapable de comparaître devant le Tribunal de Neubrandebourg.

[17] Dépêche AFP, 19 janvier 2016.

[18] En l’espèce la personne suspectée avait 19 ans en 1944.  À propos de la compétence de la justice des mineurs, cf. supra, note n° 14.

[19] Dépêche AFP, 22 septembre 2015.

[20] Voir en ce sens R. Hilberg,  The destruction of the European Jews, Yale University Press, 1961, ouvrage révisé en 1985 par l’auteur, New York, Holmes and Meier, 1985, éd. française, Gallimard, 1985 ; nouvelle éd. augmentée et définitive, Gallimard, 2006.

[21] Dépêche AFP, 11 février 2016.

[22] Ibid.

Rencontre-débat autour de Mark OSIEL

gacaca_trialRencontre-débat de l’IHEJ : Autour de Mark OSIEL, La justice transitionnelle peut-elle apporter une réponse aux crimes de masse ?

 

Lundi 16 janvier 2017, 15h-17h15, Salle des Conseils,
Université Panthéon-Assas, 12 place du Panthéon
75005

Programme

Mark OSIEL, Professeur de droit à l’université d’Iowa aux Etats-Unis
Réflexions sur les enjeux et les formes des mécanismes de justice transitionnelle

Table ronde :

Animée par Antoine GARAPON, secrétaire général de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice, avec :

Olivier de FROUVILLE, professeur de droit public à l’Université Paris II

Julien SEROUSSI, assistant spécialisé au Pôle « Crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre » du Tribunal de grande instance de Paris

Emilie MATIGNON, chargée de mission à l’Institut Français pour la Justice Restaurative

Jacques SEMELIN, directeur de recherches au CNRS (CERI-Sciences Po)
Contact : Joël Hubrecht, IHEJ, jhubrecht@ihej.org 01.40.51.02.51

Exposition : Sites éternels

essai_palmyreExposition Sites éternels organisée par la Réunion des musées nationaux –  Grand Palais et le Musée du Louvre, en collaboration avec Iconem.

L’exposition propose une immersion au cœur de quatre grands sites archéologiques en danger : l’ancienne capitale du roi Sargon à Khorsabad en Irak, le site de Palmyre, le Krak des Chevaliers et la Grande Mosquée des Omeyyades à Damas, en Syrie. Cette exploration s’appuie sur le travail de relevés 3D de la société Iconem.

Documentation scientifique : Thomas Sagory, chef du service du développement numérique du Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye et responsable de la collection Grands sites archéologiques.

Pour en savoir plus

Rencontre au Goethe Institut, Paris

En coopération avec les éditions de L’Iconoclaste et l’Institut historique allemand, une rencontre se tiendra au Goethe Institut, Paris, 27 octobre, à 19 h. Elle illustre  la mise en valeur d’un ensemble d’archives intimes et de photographies appartenant à des Allemands vivant dans la France occupée.

COMME UN ALLEMAND EN FRANCE LETTRES ET CARNETS INÉDITS 1940-1944

D’Aurélie Luneau, Jeanne Guérout et Stefan Martens
En présence de Jeanne Guérout et Stefan Martens
Ce livre présente pour la première fois des extraits de lettres et de journaux intimes ainsi que des photographies et des dessins des Allemands qui vivaient en France durant l’Occupation. Ils sont simples soldats, officiers ou civils. En 1940, tous sont fiers d’appar- tenir à une nation victorieuse. Pourtant, au fil des mois et des an- nées, l’incertitude, le doute et la lassitude semblent gagner.

A signaler aussi au Goethe Institut de Paris, ans le cadre des Samedis du cinéma allemand, la projection le 22 octobre à 11h. du film de Barbara Albert, Les Vivants, dans lequel la réalisatrice aborde avec beaucoup de finesse la question de la culpabilité hérité après la découverte d’une photo d’un grand-père en uniforme SS. Cinéma l’Arlequin.

 

Pour plus d’informations

Forum international « La justice pénale internationale et transitionnelle, entre réalité et représentations », 28-29 septembre 2016

Forum international « La justice pénale internationale et transitionnelle, entre réalité et représentations »

L’Institut international de recherche sur la conflictualité, dans le cadre et en partenariat avec le Festival international des Francophonies, organise le 29 septembre 2016 le deuxième Forum de la justice pénale internationale et transitionnelle en espace francophone.

Il est consacré à La justice pénale internationale et transitionnelle, entre réalité et représentations.

Ce Forum international se tient à la Faculté de droit et des sciences économiques de Limoges, site du Forum, 5 rue Félix Eboué.

Programme

Matinée

9h : Accueil des participants par Damien Roets, professeur de droit privé et de sciences criminelles, Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Limoges, Pascal Plas, directeur de l’Institut international de recherche sur la conflictualité, Université de Limoges.

Sous la présidence de Damien Roets, professeur de droit privé, doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Limoges

9h 30 : Communiquer la CPI entre réalités et représentations, Oriane Maillet, fonctionnaire adjointe chargée des affaires publiques de la CPI.

10h : Réalités et les représentations de la CPI en République démocratique du Congo : expérience de l’unité de sensibilisation, Patrick Tshibuyi Wa Tshibuyi, Assistant chargé de la sensibilisation, Bureau extérieur CPI/ République démocratique du Congo.

10h 30 : Débat et pause

11h 15 : Perceptions et réalité de la Défense devant les tribunaux pénaux internationaux, François Roux, Chef du Bureau de la Défense, Tribunal Spécial pour le Liban.

11h 45 : La justice transitionnelle en Tunisie : entre les ambitions du texte et les contraintes du contexte, Mohamed Mahfoudh, professeur de droit privé et de sciences criminelles, Université de Sfax.

Après-midi

Sous la présidence de Pascal Plas, directeur de l’institut international de recherche sur la conflictualité, Université de Limoges.

14h 15 : La Procureure de la Cour pénale internationale, mythes et réalité à partir du film Largo Winch. Virginie Saint-James, maitre de conférences en droit public, OMIJ-IiRCO.

14h 45 : Le procès de Magneto, (X-Men), Rémy Prouvèze, maitre de conférences en droit public, Université Paul Valéry, Montpellier III.

15h 15 : Débat et pause

16h 15 : Le procès des Rwandais au TGI de Paris, quelle perception pour quelle réalité ?

Alain Gauthier, Président du Collectif des Parties civiles pour le Rwanda

17h 15 : Débat

 

Contacts : Pascal.plas@unilim.fr Site : http://fondation.unilim.fr/chaire-gcac

MIDI-MINUIT, Une ballade en langues françaises et en francophonies

Le Forum de Justice pénale et transitionnelle en espace francophone se poursuit le vendredi 30 septembre 2016 par la journée MIDI-MINUIT, Une ballade en langues françaises et en francophonies, suite  d’interventions artistiques et littéraires, émaillées de conférences.

Cette journée est organisée par le pôle Francophonies un bien commun (direction Alain Van der Malière) auquel l’IiRCO est étroitement associé. Elle se tient à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges, dans le cadre de la trente-troisième édition des Francophonies en Limousin.

A signaler : 16h15, conférence de Pascal Plas, directeur de l’IiRCO : « L’enjeu de la langue française dans juridictions pénales internationales et transitionnelles« .

Programme de la Journée

70 ans après Nuremberg – Juger le crime contre l’humanité – 30 septembre 2016

Colloque à la Cour de Cassation :

70 ans après Nuremberg – Juger le crime contre l’humanité
30 septembre 2016

Soixante-dix ans après Nuremberg, la notion de crime contre l’humanité conserve une forte actualité. Organisé par la Cour de cassation le jour anniversaire du jugement prononcé par le tribunal, ce colloque a un double objet : d’une part, rappeler l’histoire et souligner les caractéristiques de ce concept dont les frontières avec certains actes de terrorisme tendraient à s’effacer, d’autre part, confronter le droit français au droit international et analyser les modèles procéduraux existants pour réfléchir au niveau de compétence adéquat, à l’efficacité de la procédure mise en oeuvre et au mode de désignation des juges au regard des qualités attendues et des obligations déontologiques forgeant une identité commune au-delà des frontières nationales.

Programme détaillé

Web-observatoire JPIT du 6 juillet 2016

Web-observatoire JPIT du 6 juillet 2016

 

Justice pénale internationale

 Après avoir été condamnée à 20 ans d’emprisonnement pour atteinte à l’autorité et à la sûreté de l’État, Simone Gbagbo se retrouve à présent seule devant la justice, comme l’annonce le quotidien Le Monde. Cette fois, elle est poursuivie pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Ce second procès divise les opinions, sa crédibilité étant remise en cause, notamment par des ONG, parties civiles, qui se retirent du procès. Le refus du gouvernement ivoirien de transférer l’affaire à la CPI en fait un procès jugé politique. C’est d’ailleurs sur ces fondements que Simone Gbagbo entend axer sa défense en constituant une plainte pour diffamation à l’encontre de la partie civile. Elle n’a pas hésité à se prononcer dès le début des audiences pour nier les faits et plaider non coupable, comme le rapporte le journal Jeune Afrique.

Après de nombreux mois de jugement, l’ancien président du Tchad, Hissène Habré a été condamné à la perpétuité le 30 mai 2016 à Dakar par les Chambres africaines extraordinaires. Ce procès est historique puisqu’il concrétise pour la première fois la volonté de lutter contre l’impunité des crimes les plus graves sur le territoire africain.

Cependant, ce procès a donné lieu à de nombreuses frustrations comme le note RFI. Les victimes et les populations civiles déplorent le traitement de l’affaire. En effet, il s’agit, selon eux, du procès d’un homme et non du  « système Habré » ce qui provoque une certaine déception. La fin de ce procès engendre la clôture de ces chambres, ce qui partage l’opinion.

À la CPI, les juges internationaux sont appelés par l’ONG Human Rights Watch à étudier le cas palestinien en attente depuis le 25 juin 2015. Précisions et analyses à retrouver sur le site de France Info. Par ailleurs, le 8 juin 2016, le site du quotidien La Croix annonce que l’ONU est en passe de saisir la CPI concernant un dossier de violations graves des droits humains en Erythrée.

L’ONU est au cœur d’une autre affaire, qui a débuté en avril 2015 lorsque le Guardian livre des informations sur des violences sexuelles commises par des soldats français mais également des Casques bleus. La source de cette révélation émane d’Andreas Kompass, directeur des opérations de terrain du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme à la suite de la découverte d’un « rapport officiel top secret ». Ce dernier a démissionné le 8 juin 2016 « face à l’inaction de l’ONU et des États pour juger les responsables », comme l’annonce le site de RFI. L’affaire est très médiatisée et le site du journal Le Monde propose quantité d’articles sur ces « scandales à répétition ».

Pour revenir à la CPI, cette dernière a annoncé les dates d’ouverture des procès de deux cas africains particulièrement médiatisés. Le premier concerne l’affaire Al Mahdi et la destruction des biens historiques et religieux de la ville de Tombouctou, une première pour la Cour. Le second se rapporte au cas de l’ougandais Dominic Ongwen, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, dont le contexte est rappelé par un article datant de 2015 disponible sur le site du journal Le Monde.

Pour connaître les dates mais également pour faire le point sur la procédure de ces affaires, le site de la CPI est consultable en ligne.

Sur ce site, est aussi annoncée la « fin » (sauf en cas d’appel) de l’affaire Bemba, puisque la peine a été prononcée le 21 juin 2016. Enfin, la liste des membres s’agrandit avec l’intégration d’un nouvel État partie au Statut de Rome, El Salvador, toujours d’après le site de la Cour.

Le procès des rwandais accusés de crimes contre l’humanité et de génocide devant la Cour d’assises de Paris connaît un fort retentissement médiatique suite aux témoignages des rescapés du massacre de l’église de Kabarondo, à retrouver sur le site de Libération. Pour faire le point sur cette affaire et en suivre l’actualité, on consultera le site du Collectif des parties civiles du Rwanda.

Justice transitionnelle

Le président ivoirien Alassane Ouattara a nommé un comité d’experts chargé de proposer un projet de Constitution comme titre le site de Jeune Afrique. Dans ce comité, on retrouve le professeur et doyen de la faculté d’Abidjan Francisco Meledje, qui est également un correspondant de l’IiRCO en Afrique.

Mémoire

La question de la reconnaissance du génocide des Arméniens est revenue au cœur du débat international avec la résolution prise le 2 juin 2016 par le Bundestag allemand. Celui-ci décide de reconnaître l’existence de ce passage sombre de l’Histoire et il évoque également « le rôle déplorable du Reich allemand » comme le cite le quotidien Libération.

Cette décision a ravivé les tensions diplomatiques entre les États ayant reconnu le génocide et la Turquie.

En Arménie, la burundaise Marguerite Barankiste, présente dans la capitale arménienne pour l’occasion, a reçu des mains de Georges Clooney le prix Aurora. Il s’agit de la première édition d’une récompense fondée par trois descendants de rescapés du génocide des Arméniens.

De la représentation et de la mémoire, il en est encore question mais cette fois-ci concernant le cas du Tchad et du procès d’Hissène Habré. En effet, de nombreux artistes tchadiens, dont certains réfugiés en France, proposent des œuvres axées sur le sujet. Mahamat-Saleh Haroun, cinéaste tchadien, a réalisé le documentaire Une tragédie tchadienne et le chanteur Kaar Kaas Sonn une chanson, La Piscine.

Enfin, on évoquera la visite du Président américain Barack Obama à Hiroshima aux côtés du Premier ministre japonais Shinzo Abe pour rendre hommage aux victimes de la bombe nucléaire qui a frappé la ville en 1945. Il s’agit d’une démarche historique du Président américain, comme le note un article de l’Huffington Post sur son site.

Pascal Plas, Directeur de l’IiRCO

Programmation culturelle autour de la naissance de Léopold S. Senghor

La Ville de Panazol, dans le cadre de la Coopération Décentralisée avec la commune de Diofior au Sénégal, organise une série d’événements autour du 110ème anniversaire de la naissance du Président Senghor du 16 au 24 juin à la Médiathèque de Panazol.

La conférence de presse présentant la programmation culturelle aura lieu le mardi 7 juin 2016 à 11h au Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Panazol.

Au programme :

- Exposition « SENGHOR : l’enfant du royaume du Sine ” du 16 juin au 24 septembre 2016. Des visites commentées seront organisées du 21 juillet au 25 août de 15h à 17h.
- Projection/débat « Un chant nègre » – Film de Jean-Denis Bonan- le vendredi 17 juin à 20h
- Conférence « Senghor, l’enfant et le poète » avec Henri Senghor et Raphaël Ndiaye le vendredi 16 septembre à 20h
- Conférence « Léopold Sédar Senghor, trait d’union entre l’Afrique et la France » avec Pascal Plas le vendredi 23 septembre à 20h

JUPIT-er est le Carnet de recherche de la Chaire d'excellence Gestion du conflit et de l'après-conflit. Il rend compte de l'actualité liée aux thématiques de recherche de la Chaire et de l'IiRCO (Institut International de Recherche sur la Conflictualité) et présente les billets des chercheurs associés.